Tall Ships Regatta à Toulon. J’y étais !

Vous le savez certainement, Toulon a eu la chance d’accueillir cette année la Tall Ships Regatta (ancienne Tall Ships’ Races), fameuse course de grands voiliers. Partis de Barcelone le 24 septembre dernier, les 39 navires participants à la course ont fait escale dans le port toulonnais du 27 au 30 septembre. Originaire de cette ville, je me devais d’assister à l’évènement !

Quelques photos personnelles du départ des voiliers, le lundi 30 au matin :

Le Belem (à droite), prestigieux témoin du patrimoine maritime français, est l’un des plus anciens grands voiliers naviguant aujourd’hui.

Le Belem est réalisé à Chantenay-sur-Loire par les chantiers Dubigeon. Construit en sept mois, entre décembre 1895 et juillet 1896 pour l’armateur Nantais M. Crouan, le trois-mâts est mis à l’eau le 10 juin 1896. Il est à l’origine un navire marchand.

Le Belem est racheté en 1914 par le Duc de Westminster, le navire est transformé en yacht de plaisance et doté de moteurs. Il prend à cette époque l’apparence qui est pour l’essentiel celle qu’il a conservé jusqu’à nos jours.

Après avoir battu pavillon britannique (pendant 38 ans) puis italien (27 ans), le Belem est enfin racheté en 1979 par l’Association pour la sauvegarde et la Conservation des Anciens Navires français.

La Fondation Belem assure aujourd’hui l’exploitation et l’entretien du navire. Armé par un équipage de 16 marins issus de la marine marchande, le Belem est désormais un lieu de transmission de savoirs. Il peut accueillir 48 stagiaires.

Symbole d’un siècle d’évolution de la construction navale. Le Belem croise la frégate de la Marine nationale Guépratte (F714), bâtiment de type La Fayette.

Le fameux Amerigo Vespucci, navire-école de la Marina militare italienne. Avec un équipage permanent de 270 marins, il peut embarquer jusqu’à 150 cadets. Une des "stars" de cette Tall Ships Regatta.

Lancé en 1931, l’Amerigo Vespucci a été construit pour ressembler à un navire de guerre en bois du début du XIXe siècle. Ses deux bandes blanches sur coque noire rappellent d’ailleurs des lignes de canons.

L’Alexander Von Humboldt II doit son nom au célèbre explorateur et scientifique allemand. Ce trois-mâts a été lancé en 2011 au chantier Brenn und Verformtechnik à Brême, en Allemagne. Il appartient à l’école de voile Deutsche Stiftung Sail Training.

L’Alexander Von Humboldt II conserve l’apparence de son grand frère, l’Alexander Von Humboldt premier du nom, construit en 1906 sous le nom de Sonderburg et qui navigue aujourd’hui aux Bahamas.

Le Kruzenshtern, voilier russe de quatre mats. Construit en Allemagne en 1926 sous le nom de "Padoue", il est l’un des cinq clippers alors réalisés pour le "Flying P Line" et le dernier navigant à ce jour.

Le Kruzenshtern est le second voilier le plus grand du monde, il détient le record du monde du voyage le plus rapide pour les grands voiliers. En arrière plan, à gauche, l’Amerigo Vespucci italien.

Le Mir. Immédiatement reconnaissable à sa coque blanche striée de bleu et de rouge, le voilier Russe dont le nom signifie la "paix" mesure près de 110 m de long, ce qui en fait l’un des plus grands bateaux à voiles du monde. C’est aussi le plus rapide.

La Santa Maria Manuela portugaise. Commandée par la Société de pêche de Viana, elle a été construite dans les chantiers navals de Lisbonne en 1937 en un temps record de 62 jours.

Le Pogoria, trois-mâts polonais. Lancé en 1980, ce voilier est le premier d’une série de quatre navires construits par les célèbres chantiers navals de Gdansk, symbole de la constitution de la flotte maritime polonaise.

.

Vous trouverez de nombreuses autres photos de l’évènement sur le site Toulon Voiles de Légende. Les différentes informations relatives aux voiliers sont d’ailleurs issues de ce site.

.

About these ads

6 réflexions sur “Tall Ships Regatta à Toulon. J’y étais !

  1. Superbe, cela devait être un sacré événement, je suis allé cette année voir l’armada de Rouen où j’y ai vu le Belem notamment et j’ai pu encore constater qu’il y a toujours énormément de monde pour de tels rassemblements et cela est vraiment un bel hommage à ces voiliers.

  2. Bravo pour ces superbes photos (et plus encore pour ce superbe blog soit dit en passant). Je voulais simplement signaler que la première figure le Krusenstern et non pas le Belem comme indiqué.

  3. Magnifiques photos ! J’ai aussi vu un certain nombre de ces voiliers à l’Armada de Rouen, mais les voir en pleine mer doit être encore plus impressionnant !
    Elise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s